Accueil

Accueil > Actualités > UNE BELLE REUNION POUR LES "MERMET LYAUDOZ"

UNE BELLE REUNION POUR LES "MERMET LYAUDOZ"

Par Gay (Mermet) Marie-Odile Le 15 octobre 2015 314 lectures

UNE BELLE REUNION POUR LES "MERMET LYAUDOZ"

Le 26 septembre 2015 une branche MERMET LYAUDOZ s’est retrouvée dans le Jura. à l’initiative de Alain MILLET, notre adhérent, passionné par sa nombreuse famille.


Le village de Villards-d’Héria a donc accueilli 56 participants à ces retrouvailles familiales. Certains ne se connaissaient pas et ont tissé des liens qui ne demanderont qu’à perdurer dans l’avenir.

Qui n’a pas dans ses ascendants un ancêtre porteur de ce patronyme à l’origine de nos familles depuis les années 1600, et sans doute bien avant, mais sans possibilité de les répertorier par manque d’actes à cette époque. Le plupart du temps, nous en trouvons côté paternel et aussi maternel.
MERMET : Liaudoz - Liaudo - Liandoz - Liaude - Liaudoz Maure - au Liaudo -
une telle diversité dans les formes nous amène à : Mermet Lyaudoz pour simplifier un peu les saisies en informatique.
Un certain Claude André MERMET LIAUDOZ né en 1650, avait épousé Anne PERRIER. Ils ont étoffé le patronyme de leurs enfants en y ajoutant : Burnet - Cachas - Grand Mochon - Grand Mottet - Jeunesse - Maure - Meillon - Guyenet
certainement pour différencier cette nombreuse progéniture . Ainsi, de nombreuses branches ont pris racine à La Pesse et aux Bouchoux.
Il n’est pas rare de répertorier des familles de plus de 10 enfants.
Les conditions de vie particulièrement difficiles les mois d’hiver, ont contraint de nombreuses familles à s’installer à quelques lieues pour y trouver de quoi faire un peu d’élevage et de culture.
Ainsi, Louis MERMET LYAUDOZ qui avait épousé Marie Josèphe GUICHON en 1825 est arrivé dans la montagne située au-dessus de Pratz - à proximité du Lac d’Antre et de Villards d’Héria avec ses 10 enfants.

(photo Etienne Mermet)

Ils ne savaient sans doute pas que ces lieux avaient abrité des Gallo-Romain qui ont laissé d’importants vestiges au Pont des Arches. Depuis des siècles ce pont résiste aux affres du temps et canalise la petite rivière Héria qui arrive du lac.

La roche d’Antre dominait la ville qui a été engloutie par un effondrement de terrain, laissant la place à un lac cerné par les forêts sombres et épaisses. Cette ville antique était un lieu de villégiature des Gallo-Romain. Des fouilles ont permis de retrouver les vestiges de thermes et d’un temple dédié à "Mars"

Depuis cette époque antique, le village a bien changé. Les villas romaines ont été remplacées par cette jolie photo datée de bientôt un siècle.

Parmi la descendance, nous y trouvons deux frères : Xavier Evariste ascendant de Alain MILLET ainsi que Joseph Modeste, ascendant d’Angèle Thorax, épouse de Georges Mermet qui sont les parents de Marie-Odile - Jean-Noël - Annette - Yves et Claude qui font partie de notre association. Ainsi, on peut dire qu’ils sont Mermet des "deux côtés".
Ils nous font partager une très jolie photo (1942) de leur arrière-grand-mère : Marie-Eugénie Alité MERMET-LYAUDOZ, fille de Joseph-Modeste, entourée de ses nombreuses petites filles.

Nous félicitons Alain Millet pour cette cousinade sympathique et nous souhaitons leur visite lors de notre réunion annuelle en 2016.