Accueil

Accueil > Actualités > Les oeuvres de Christian MERMET

Les oeuvres de Christian MERMET

Par Jérôme Mermet Le 17 octobre 2003 40 lectures

Les oeuvres de Christian MERMET

artiste

 A l’origine il y a l’arbre, le bois, la matière puis l’artiste, son inspiration, ses idées, sa recherche et finalement son projet. Projet qui peut dormir longtemps, s’oublier pour toujours ou se réactiver lorsque l’envie du sculpteur se manifeste.


Alors le projet prend forme, se concrétise, se perfectionne, et devient l’objet qui vous regarde, tout étonné de sa mise au monde.
Relation intime avec son créateur tout au long de sa mise en forme, il se trouve un jour sous les projecteurs de l’exposition confronté á la critique.
L’objet devient alors œuvre d’art.
Elle s’imagine éternelle.
Œ uvre unique, elle n’acceptera de se séparer de son créateur que lors d’un coup de foudre entre elle et l’autre…
Mais sa séparation ne sera jamais complète puisqu’elle emmènera, gravée sur son corps, la signature et les marques de son artiste créateur.
But suprême, elle aura su créer un trait d’union entre l’artiste et l’autre.

Alors le projet prend forme, se concrétise, se perfectionne, et devient l’objet qui vous regarde, tout étonné de sa mise au monde.
Relation intime avec son créateur tout au long de sa mise en forme, il se trouve un jour sous les projecteurs de l’exposition confronté á la critique.
L’objet devient alors œuvre d’art.
Elle s’imagine éternelle.
Œ uvre unique, elle n’acceptera de se séparer de son créateur que lors d’un coup de foudre entre elle et l’autre…
Mais sa séparation ne sera jamais complète puisqu’elle emmènera, gravée sur son corps, la signature et les marques de son artiste créateur.
But suprême, elle aura su créer un trait d’union entre l’artiste et l’autre.

Christian Mermet


Discourt prononcé par Monsieur Régis MARTIN, adjoint au Maire chargé des affaires culturelles, lors de mon exposition á Saint Claude du 5 au 29 Septembre 2003 .

 Je suis particulièrement heureux d’accueillir ce soir Christian MERMET car ce n’est pas fréquent que le caveau des artistes présente une exposition uniquement consacrée á la sculpture.
Christian MERMET á l’habitude de sculpter dans différents bois tels le chêne, l’orme, l’olivier, le cerisier et les bois exotiques. Originaire d’une vieille famille san claudienne, Christian MERMET s’est expatrié au Chili où au contact d’artisans locaux, il s’est familiarisé avec les techniques de la sculpture céramique et bois. Puis son parcourt passe par l’Argentine oú il fréquente les créateurs de la Boca, le quartier artistique de Buenos Aires. Ensuite c’est au contact de façonneurs Uruguayens qu’il découvre des essences de bois remarquables comme le curupay, le lapacho, le quebracho ou l’algarrobo, bois souvent trouvé dans des ventes aux enchères et qui permettent de garantir une grande stabilité dans le temps, tout en assurant des couleurs de veines exceptionnelles. Enfin de retour en France, nous avons le bonheur de le découvrir á Saint Claude avec les œuvres sculptées qu’il nous propose ce soir.
 Christian MERMET possède la passion du bois, on sent l’artiste motivé par la création, avoir une idée pour la concrétiser tout en évoluant dans la sculpture avec son cœur et son instinct. En cela Christian MERMET peut revendiquer le statut á part entière de sculpteur.
 La partie de l’œuvre qui nous est montrée peut se résumer en une dynamique de positions souples qui confortent la sobriété du mouvement tout en insistant sur une recherche plastique en profondeur avec une épuration des formes dans la finalité visuelle. Ces compositions sont faites de contrastes lesquels sont une preuve d’indépendance de la création de l’artiste. Ses sculptures sont á la recherche de la lumière. Chacun va la chercher sur ses faces aux multiples orientations. L’artiste inscrit avec force un message que le rayon lumineux va déchiffrer, chanter où chuchoter selon l’humeur du temps ou du spectateur.
Mais peut être que Christian MERMET, une fois son œuvre terminée est il dans le cas du musicien qui crée et dont l’interprétation va par la suite dépendre du lieu ou du public qui l’ écoute comme du jeu de l’instrumentiste. Ici c’est la lumière et le regard qui auront le dernier mot de l’interprétation. Dernier mot qui revient toujours á un autre et n’appartient plus alors á son créateur. L’objet est devenu œuvre d’art. Elle aura créé un trait d’union entre l’artiste et le spectateur et ne dit on pas sans jeu de mots que souvent l’on découvre la vérité au bout du bois.
 Vendredi 5 septembre 2003


 Le grand-père qui était menuisier charpentier est au centre.

artiste