Accueil

Accueil > Actualités > ITALIE - SAVOIE - AIN - JURA, LE CHEMIN DES ESPAGNOLS ET DES (...)

ITALIE - SAVOIE - AIN - JURA, LE CHEMIN DES ESPAGNOLS ET DES CONTREBANDIERS

Par Gay (Mermet) Marie-Odile Le 26 octobre 2017 28 lectures

ITALIE - SAVOIE - AIN - JURA, LE CHEMIN DES ESPAGNOLS ET DES CONTREBANDIERS

Pour tous ceux qui désirent mettre leurs pas dans celui de leurs aïeux contrebandiers, un nouvel ouvrage vient de paraître.


LE CHEMIN DES ESPAGNOLS

est le titre du livre réalisé par Ghislain LANCEL, président de Patrimoine et Histoire de Champfromier. Edité en format A4 - 138 pages dont 90 photographies. C’est un retour sur l’histoire complet, passionnant, comportant des cartes et preuves d’archives pour appuyer un texte de recherches et de travail remarquable.

Pourquoi le chemin des Espagnols ?

Avec le traité de Lyon en 1601, la Savoie perdait presque toutes ses possessions dans l’Ain. Le roi Henri IV accorda toutefois de laisser un corridor par lequel les troupes des Espagnols, alliés à la Savoie, purent continuer à se rendre de l’Italie jusqu’en Flandres. 22000 soldats ont sillonné ce chemin occasionnant de nombreux ravages. Depuis le village de LA PESSE, au pied du Crêt de Chalam, la Borne au Lion limitant la Franche Comté et la Savoie, et le chemin des espagnols descendant à Chézery :

Le samedi 18 novembre 2017 ce livre sera présenté, vendu et dédicacé en salle de réunion de la mairie de Champfromier (Ain) à 17 heures.

Voici un lien sur lequel vous trouverez toutes les précisions vous incitant à vous procurer cet ouvrage utile à vos recherches :
http://champ.delette.free.fr/publications_phc/05_cheminespagnols_achat.php

La proximité de la Suisse et la pauvreté dans laquelle vivaient nos aïeux du Haut-Jura nous font toucher du doigt la nécessité de gagner quelque argent pour subvenir aux besoins des familles la plupart du temps : nombreuses.
Voici Jules Xavier MERMET

qui a fait partie de ces courageux participants en gravissant les Monts Jura depuis Chézery. Il venait alors de La Pesse et mettait 3 jours pour faire l’aller et retour en Suisse. Lors d’un d’un voyage, il avait même rencontré un ours. Où passait-il la nuit. Peut-être dans la grotte "à la Marie"’ proche du sommet du Reculet.

Ces contrebandiers n’étaient pas tous des brigands. Ils ne manquaient pas de courage et pour eux, c’était l’occasion d’arrondir les faibles revenus de leurs fermes d’altitude.

Ces Monts-Jura n’avaient plus de secrets pour eux.
Ces secrets, vous seront dévoilés dans cet ouvrage plein d’intérêt.

La séance de dédicaces a eu un grand succès. En voici quelques photos transmises par l’auteur :

https://photos.app.goo.gl/BtJr320T3txwuJKm2