Accueil

Accueil > Actualités > 1943 - 2013 - LES VAGABONDS DE L’OMBRE A L’HONNEUR

1943 - 2013 - LES VAGABONDS DE L’OMBRE A L’HONNEUR

Par Gay (Mermet) Marie-Odile Le 22 novembre 2013 539 lectures

1943 - 2013 - LES VAGABONDS DE L'OMBRE A L'HONNEUR

Soixante-dix ans après, les exploits des combattants de l’invisible ont été mis au grand jour.


C’est dans un lieu chargé d’histoire sur le site de "LA BORNE AU LION" au pied du Crêt de CHALAM, autrefois frontière entre la Franche-Comté et la Savoie, que la première festivité d’anniversaire s’est déroulée le 21 Juillet 2013.

400 ans auparavant, ceux qui s’appelaient "les cuanais" (francs-comtois) résistèrent à leur manière au rattachement du Royaume de France à leur province. Un chemin de bornes frontière jalonne les anciennes limites qui furent l’objet d’âpres discussions.

JPEG - 90.3 ko

Dès 1943, la deuxième guerre mondiale mobilisa les jeunes, les plus âgés, les réfractaires au STO qui se regroupèrent et se cachèrent dans les forêts allant du Jura, vers le Bugey. Venus de différentes régions de France et d’autres pays d’Europe, ils se sont retrouvés sous les ordres du Colonel Romans Compagnon de la Libération.

JPEG - 98.5 ko

Voici leur drapeau :

JPEG - 47 ko

Les jurassiens locaux se sont largement engagés dans la résistance et ils sont restés dans les mémoires à travers ces quelques photos d’époque :

JPEG - 160.6 ko
JPEG - 138.2 ko
JPEG - 166.5 ko

Tels des ombres, ils allaient de ferme en ferme, de cache en cache, de forêt en forêt. Tout le monde en entendait parler mais on ignorait de qui il s’agissait, et ce qu’ils faisaient. Quelquefois, un voisin s’absentait pour rentrer quelques jours plus tard, se taisant sur son activité. Il couchait alors chez un voisin, au cas où la milice le surprendrait en pleine nuit. Dans des clairières isolées, des parachutages de matériel approvisionnaient ces soldats de l’invisible. Des nouvelles leur parvenaient grâce au courage de jeunes filles qui, avec leurs bicyclettes, portaient des billets d’un lieu à l’autre, au risque de se faire arrêter. C’est ainsi que la ville de Morez fut sauvée grâce à "Chantal". Ils avaient tous des noms d’emprunt pour garder leur anonymat.

C’est ainsi que près de 3000 hommes fréquentèrent ce lieu de La BORNE AU LION" qui, outre le poste de commandement, abrita un hôpital de campagne Anglais

JPEG - 85.8 ko

ceci, à quelques kilomètres du village de La PESSE dans le Haut-Jura.

On peut y voir ces plaques commémoratives :

JPEG - 119.6 ko
JPEG - 97.5 ko

qui nous rappellent que ces Vagabonds de l’Honneur ont eu une grande place dans la lutte contre l’ennemi.

Un autre grand moment de festivités a eu lieu dans la ville d’OYONNAX (Ain) le jour du 11 Novembre 2013. Grand moment d’histoire et de mémoire en souvenir du 11 Novembre 1943 qui a vu défiler 120 maquisards dans la ville, venus déposer une gerbe sur le Monument aux Morts, coup de force imaginé et programmé minutieusement.
La retransmission télévisée, en présence du Président de la République a été largement suivie. En voici quelques temps forts.

JPEG - 91.5 ko

Reconstitution du défilé de 1943

JPEG - 70.3 ko

La Croix de Lorraine sur un drapeau du défilé

JPEG - 99.9 ko

Des fleurs reconstituent la Croix de Lorraine déposée par les autorités militaires

JPEG - 56.8 ko

Dans tous les souvenirs, la phrase mémorable des Maquisards de 1943 :
"LES VAINQUEURS DE DEMAIN à CEUX DE 14-18"

Nous retrouvons le porte-drapeau Jean MERMET serrant la main du Président de la République

JPEG - 98.9 ko

(Nous nous excusons de la mauvaise qualité de l’image prise sur le vif devant le poste de télévision, nous avons pu, néanmoins, mémoriser l’instant)

Un dernier hommage aux Combattants. C’est grâce à eux que nous sommes en liberté aujourd’hui :

JPEG - 84.5 ko

Portfolio